La cité de Madrabore

RPG fantastique
 
AccueilPortailFAQCalendrierRechercherMembresGroupesGalerieConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 L'île, les dieux, les hommes et les elfes [A LIRE !!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le vieux sage
Personnage passif
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: L'île, les dieux, les hommes et les elfes [A LIRE !!!]   Dim 18 Déc - 6:03

L'île, les dieux, les hommes et les elfes


Depuis déjà bien des milliards d’années la terre tournait sur son axe et depuis peu, quand on regarde l’age de cette grande dame, les humains étaient apparus et commençait doucement à apprivoiser la nature

Notre histoire commence le jour ou le vieux roi de la côte venteuse mourut. Pour l’avènement de son fils le futur roi, tout les seigneurs des cinq contrées lui offrir chacun 100 jeunes et forts esclaves afin qu’ils lui construisent un nouveau palais
Plutôt que de les acheminer par voie terrestre on décida de les faire arriver au royaume par voie maritime

Un convoi de 5 bateaux prit donc la mer un beau jour d’été mais au bout de 5 jours de voyage un brouillard opaque surgit de nul par et enveloppa d’une brume mystérieuse les navires. Pire, malgré les ancres larguées les bateaux dérivaient l’entement, comme conduit par une force invisible

Le 6ème jour de cette étrange errance, une monstrueuse tempête, tout aussi soudaine que le brouillard s’abattit sur les bateaux
Personnes ne survécu aux naufrages sauf…les 500 esclaves


Par un hasard étrange tous se réveillèrent matin sur la plage d’une île inconnue

Madrabore

Autour d’eux, nombres de caisses avaient miraculeusement elles aussi survécus au naufrage

Les naufragés essayèrent de survivre en se construisant un village de fortune (place actuelle de port) sur la côte. Pour eux il n’était pas question de retourner sur le continent car leurs tatouages d’esclaves les rendaient très reconnaissable et donc à la merci de leurs anciens maîtres

Sur le continent, tout le monde cru que les navires avaient du sombrer en mer et on les oublia bien vite….

Pendant un an* les dieux les observèrent et, le jour de l’anniversaire leurs naufrage, leurs envoyèrent la fille de Madra, Kamol (pour savoir qui est Madra allé ici).
L’animal sacré leur confia le souhait des dieux de faire d’eux le peuple élut à condition qu’ils les vénèrent

Après une journée de concertation l’ensemble des villageois acceptèrent de rester sur l’île pour toujours et de vénérer les dieux

Pour sceller cette alliance les Dieux offrirent aux madraboriens (par l’intermédiaire de Kamol) un livre sacré

« Gardez le toujours en sûreté dans un temple que vous construirez pour le culte des dieux et où la plus grand dévotion sera »

C’est ainsi que, sur la colline désignée par les dieux dans la forêt (qui plus tard s’appela Elabonne) un monastère (qui existe encore à ce jour) fut construit

Le jour ou le livre sacré fut placé dans sa demeure définitive, tout les gens présent sur l’île oublièrent leur passé d’homme et au fils du temps, devinrent de elfes

Pendant des siècles jamais les hommes et les elfes ne se croisèrent, à croire que l’île et ses habitants étaient devenus invisibles…

Peu à peu le livre sacré devint une légende, la légende un mythe** mais pourtant les madraboriens continuèrent à célébrer les dieux, parfois seulement par pure tradition
La religion y est cependant encore beaucoup pratiquée, même par ceux qui ne croient pas en les dieux.
Le monastère accueille l’élite des moines et nones qui veille secrètement sur le livre sacré sans relâche

Chaque dieu possède son temple en plein centre de la cité Silias ou les gens viennent se recueillir selon leur signe le jour de leur anniversaire et une grande fête (la fête des dieux) est organisée le jour anniversaire de la rencontre des dieux avec les elfes. Les festivités durent trois jours en trois nuits

La vie suivait son cours, mais voilà un jour le livre sacré disparu…et près de 500 ans après le naufrage, les humains débarquent sur l'île...



*bizarrement cette année là personne ne mourus ni ne fut blessé…
** je sais je me la joue à la seigneur de anneaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'île, les dieux, les hommes et les elfes [A LIRE !!!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Bande d'Hommes Bêtes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La cité de Madrabore :: Hors jeu :: Présentation du RPG et des joueurs :: Histoire du RPG-
Sauter vers: